Vous avez toujours rêvé d’avoir un sol en parquet dans votre logement ? C’est indéniable, le parquet apporte du cachet et du caractère aux pièces. Mais comment choisir un parquet parmi une offre de revêtement de sol toujours plus grande ? Voici quelques éléments à connaître pour trouver le parquet qu’il vous faut.

Les différents types de parquet

Le parquet stratifié : ce que l’on appelle le parquet stratifié n’est en réalité pas du tout composé de bois. Les lames sont constituées de plusieurs couches sur un support aggloméré. Le parfait stratifié imite (parfois à la perfection) le bois naturel, le bois rustique ou plus contemporain. Les possibilités de décor sont très nombreuses. Le parquet stratifié est en moyenne moins cher que le parquet constitué de véritable bois. II est facile à poser et trouve volontiers sa place dans les pièces humides (salle de bain et cuisine).

Le parquet contrecollé : contrairement au stratifié, le parquet contrecollé possède une véritable couche de bois noble que l’on appelle la couche d’usure. Cette épaisseur de bois est collée sur une structure de contreplaqué. On trouve des parquets contrecollés de toutes espèces de bois et le choix des finitions offre de nombreuses solutions de décoration. La finition huilé est très pratique pour faire des réparations locales. Si vous optez pour le parquet vitrifié, il faudra poncer et vernir l’ensemble de la pièce concernée. 

Le parquet contrecollé peut être posé en flottant. Les lames sont clipsées sur une sous couche isolante. On peut également choisir la pose collée. Dans ce cas, les lames de parquet sont collées à la sous couche.

Le parquet massif : le parquet massif est le type de parquet le plus posé dans les logements anciens. Son charme incontestable séduit encore les adeptes du bois et de l’authenticité. Bien entretenu, un parquet massif peut durer plus d’un siècle car uniquement constitué de bois, on peut le rénover de nombreuses fois sans crainte de dépasser la couche d’usure. Les parquets massifs peuvent être huilés, vitrifiés ou cirés. À vous de choisir selon vos goûts et votre méthode d’entretien.

Les différents critères de choix 

La stabilité : dans certaines régions, le parquet massif est déconseillé. En effet, le bois massif bouge au fil des années et au rythme des saisons. Les écarts entre les lames peuvent dont être plus ou moins important. Le parquet contrecollé est donc recommandé pour une stabilité optimale

La couleur : choisissez la couleur de parquet en fonction de vos goûts mais surtout de vos habitudes et de votre mode de vie. Les parquets très foncés laissent apparaître plus facilement les poils ou la poussière. Évitez les parquets sombres si la pièce manque de luminosité et inversement. La couleur de vos meubles est également à prendre en considération lors du choix de votre parquet.

Les nœuds : vous aimez l’aspect rustique et authentique du bois ? Choisissez un parquet dont les nœuds sont apparents. Les nœuds apportent un cachet à la pièce, mais il faut en apprécier le style. Vous préférez un parquet moins marqué ? Choisissez des lames sans nœuds pour une ambiance plus contemporaine.

Vous voulez changez votre sol et le remplacer par du parquet ? Ou vous souhaitez rénover votre parquet existant ? Contactez notre équipe pour bénéficier de précieux conseils pour la réalisation de votre projet.