Les combles d’un logement représentent une occasion de créer une pièce supplémentaire selon vos besoins et envies. Pour cela, il faut rendre ces quelques mètres carrés habitables. Découvrez comment aménager vos combles en 6 questions !

1. Tous les combles peuvent-ils être aménagés ? 

Pour bénéficier des mètres carrés supplémentaires de vos combles, il y a deux critères à respecter : 

  • La charpente ne doit pas empiéter sur le sol même si ce dernier n’est pas encore existant. Si la charpente empêche l’exploitation des combles, il faut faire appel à une entreprise spécialisée pour réaliser les travaux nécessaires.
  • Pour être habitables, vos combles doivent avoir une hauteur sous plafond de 1,80 m minimum (sous la charpente) et la pente du toit doit être supérieure à 30 %. Si ce n’est pas le cas, des travaux importants seront à prévoir (changer la charpente, abaisser le plancher, etc.).

2. Faut-il faire la demande d’un permis de construire ?

Si les travaux prévus n’engendrent aucune transformation de l’extérieur de l’habitation (façade, toiture, fenêtres, etc.) et que la surface prévue pour les combles ne dépasse pas 40 m2, une simple déclaration de travaux en mairie suffit (sauf si le logement se trouve dans une zone classée où l'avis des Architectes des Bâtiments de France est requis).

Si les travaux que vous avez prévus concernent une surface supérieure ou égale à 40 m2, il faut déposer un permis de construire. Si vous créez une ouverture sur la toiture (comme une fenêtre), il faudra tenir compte du respect des distances par rapport au logement voisin.

3. Quel budget prévoir pour l’aménagement des combles ?

L’aménagement des combles peut impliquer des dépenses importantes. En effet, la facture peut très vite être salée si vous devez changer la charpente, abaisser le plancher, créer un accès aux combles, etc. 

Le budget varie également en fonction du type de pièce que vous voulez créer. Si vous aménagez vos combles en bureau ou en chambre, vous aurez moins de frais que si vous créez une salle de bain. 

Bon à savoir : pour les travaux d’isolation et d’amélioration énergétique, la TVA est de 5,5 %.

Pour les travaux de transformation et aménagement, la TVA est de10 %. Pour le reste, c’est la TVA classique de 20 % qui s’applique.

4. L’isolation est-elle obligatoire ?

L’isolation thermique des combles est une étape obligatoire ! Non seulement l’isolation permet d’éviter la déperdition thermique par la toiture, mais elle assure un confort similaire au reste de l’habitation. Qui aurait envie de passer du temps dans une pièce où il fait ou trop froid ou trop chaud ? 

Dans la plupart des cas, l’isolation des combles de fait par l’intérieur. Parmi les principaux produits isolants, vous trouverez : la laine de verre, la laine de roche, le chanvre, la laine de cellulose, le lin, le coco ou le coton. À vous de faire votre choix !

5. Peut-on raccorder l’électricité au système existant ?

Les combles se situent tout en haut du logement et sont chauffés via les étages inférieurs. Cependant, ce n’est pas suffisant pour être confortable ? Il faudra installer un système de chauffage dédié à ce nouvel espace. Deux options s’offrent à vous : le raccordement sur le système existant ou la création d’un nouveau tableau électrique pour les combles.

6. Quels types de pièces peuvent-être aménagés dans les combles ?

Les mètres carrés supplémentaires que vous avez décidé d’aménager vont se transformer en une véritable pièce. Mais quelle pièce créer ? Tout dépend de vos envies :

  • Une suite parentale pour avoir un espace séparé dédié aux parents
  • Un dressing pour réaliser votre rêve et libérer les pièces des étages inférieurs
  • Un bureau si vous avez une profession libérale 
  • Une salle de jeu pour que les enfants aient un espace qui leur est dédié
  • Une salle de bain supplémentaire
  • Un studio pour un adolescent ou recevoir vos amis ou famille

En résumé, les combles représentent une belle opportunité de gagner de l’espace. À vous de choisir ce que vous souhaitez en faire.